La Grande Sauterelle verte, une bonne copine à accueillir !

La grande sauterelle verte

Voilà la grande sauterelle verte au jardin des basses aires, qui mesure généralement entre 2 et 3,5 cm. Remarquable par sa taille et sa couleur verte brillante. Longues ailes antérieures, étroites et dures. Longues ailes postérieures, larges et transparentes, colorées en vert. Longues antennes dépassant l’extrémité de l’abdomen. Gros yeux rouges. Vole très bien !

Habite les lisières de forets, prés, jardins, parcs clairs. Dans toute l’Europe, Asie mineure et Afrique du nord.

Espèce autrefois beaucoup plus courante qui aujourd’hui tend à disparaitre dans de nombreuses régions à cause de l’agriculture « moderne ».

Le soir, pour échapper à la rosée, les mâles montent sur les buissons et les arbres où ils stridulent pendant des heures, plus ou moins selon la température.: Lorsqu’il fait froid, ils sont plus silencieux. Par leur chant, ils essaient d’attirer les femelles. Chez celles-ci, l’organe auditif se trouve sur les pattes postérieurs, sous l’articulation du genou. Ces organes sont tellement sensibles que ces animaux peuvent percevoir les sont deux octaves plus haut que l’hommes; Ils entendent très bien les ultra-sons. Avec une patte, les femelles peuvent localiser n’importe quel son. Les mâles possèdent également une organe auditif de ce type: Ils entendent ainsi leurs rivaux avec lesquels ils se battent en stridulant. L’accouplement dure environ 45 minutes, pendant lesquels les spermes les spermes du mâle sont transférés dans la femelle. A l’aide de sa tanière, la femelle dépose une centaine d’œufs dans le sol, où ils passeront tout l’hiver. Les juvéniles ne sortent que l’année suivante.

Les juvéniles se nourrissent de pucerons; les juvéniles âgés et les adultes, de mouches, de chenilles, parfois de papillons et d’autres insectes. Ils se nourrissent également de graminées et d’autres plantes basses.

On connait dans le monde 5000 espèces de tettigoniidae, une quarantaine seulement vit en Europe.

Publicités